Débouchés

Le profil des ingénieurs GEn est très varié, ce qui s’explique par un spectre de compétences large dans les domaines de l’énergie et de l’environnement, mais également par une diversité des sensibilités propres à chacun des étudiants.

Si plus de 80 % des nouveaux diplômés commencent à travailler dès l’obtention de leur diplôme, d’autres souhaitent acquérir des compétences supplémentaires :

  • ainsi, certains d’entre eux poursuivent leur formation scientifique en doctorat et contribuent à développer des connaissances nouvelles sur un sujet fondamental ou au contraire plus appliqué. Environ 10 % des ingénieurs GEn effectuent une thèse de doctorat, soit en France, soit à l’étranger. Certains étudiants effectuent même leur thèse à l’INSA Lyon ;
  • d’autres complètent leur formation par un mastère spécialisé d’une école de commerce (HEC, ESSEC, EM, etc.) en management, finance, marketing, etc. ou par une formation courte ciblée sur un secteur particulier de l’énergie ou de l’environnement (nucléaire, pétrole, gaz, bois, management de l’environnement, etc.).

L'ingénieur GEn se place majoritairement dans les secteurs de la production et de la distribution de l'énergie (25 %), de l'énergétique du bâtiment (21 %), du conseil en énergie (15 %) et des procédés et de l'environnement (21 %). Enfin, 18 % des diplômés travaillent dans d'autres secteurs tels que l'enseignement supérieur, l'informatique, l’assurance, la banque, l'agroalimenaire, etc. L'ingénieur GEn travaille de manière équilibrée dans les grands groupes et les TPE/PME, mais également dans les collectivités locales, les services et agences de l’état (ADEME, DREAL, etc.), les universités et les centres de recherche (CEA, CNRS, CSTB, INSA, etc.), et dans le secteur associatif ou humanitaire (HESPUL, RONGEAD, Negawatt, etc.).

Ses fonctions au sein de l’entreprise sont variées (bureau d’étude, recherche et développement, exploitation, production, ingénieur d’affaires, commercial, formation, chef de projet, etc.), et ont une composante technique importante, surtout en début de carrière.

Plus de 80 % des néo-diplômés sortants obtiennent un CDI.

Entreprises concernées

Les entreprises ou leurs filiales qui embauchent des ingénieurs GEn sont nombreuses et ont généralement un lien fort avec les spécialités du département :

Air Liquide, Aldes, Alfa Laval, Alstom, Alten, Apave, Areva, Artelia, Assystem, Atlantic, Axima, Bouygues, Boralex, Cabinet Merlin, Carrier, CDC, Cetiat, CNR, Cofathec, Cofely, Dalkia, Degremont, Dewi, Edf, Egis, Eiffage, Engie, Eodd, Eolys, Eon, Etamine, Framatome, France Air, Ge, Girus, Grdf, GSE, H3C Energies, Iliade, Itherm, Lyonnaise Des Eaux, Nepsen, OID Consultants, Renault, RES, RTE, Safege, Sarp, Schneider, Setec, Sncf, Suez Environnement, Technip, Total, Tribu, Vinci, Veolia, Volvo Trucks, etc.