La formation

La troisième année

Durant la dernière année de la formation, les enjeux énergétiques et environnementaux actuels sont abordés de manière large par des professionnels des différents secteurs permettant au futur ingénieur GEn de proposer et mettre en œuvre des solutions efficaces, sobres et économiquement viables dans les domaines de l’énergie ou de la gestion des eaux/déchets, avec toujours la nécessité de minimiser les impacts environnementaux dans un schéma territorial de développement.

Les différentes UE sont composées des enseignements suivants :

  • énergies fossiles et nucléaire, énergies renouvelables, réseaux énergétiques & optimisation, marchés de l’énergie ;
  • économie de l'environnement, financement et pilotage économique de projets, systèmes de management, méthode (bilan carbone, analyse du cycle vie, systèmes d’information géographique) ;
  • projet GEnEPI, langues vivantes 1 et 2, EPS, préparation à la vie professionnelle, projet personnel en humanités ;
  • stage en entreprise.

Durant cette 3e année, trois options de 10 ECTS (100 heures environ chacune) sont offertes aux étudiants pendant le premier semestre. Elles portent sur la science des données pour l’énergie avec l’option I2E (Intelligence et Efficacité Énergétique), sur les enjeux de territoire avec 2EIT (Écotechnologies et Écologie Industrielle Territoriale) et sur des compétences SHS avec INSPIRE (construire un projet porteur de sens en intelligence collective). Au-delà des cours spécifiques dispensés, chaque option fonctionne en mode projet collectif.

Figure 3 : déroulement de la troisième année

Option FÉE

La Filière Étudiant Entreprendre (FÉE) vise à former des Ingénieurs à entreprendre, sur le support d’un projet vivant, qui fait appréhender et assumer les risques propres à l’entreprise. Il s'agit d'une option de six mois, de février à septembre, de la dernière année du cycle ingénieur. Elle remplace le stage en entreprise.